Les Atours de la nuit, performance artistique avec le percussionniste Youssef Hbeisch & le clarinettiste et flûtiste Mohamed Najem, Musée de l’Institut du monde arabe. La Nuit européenne des musées 2019.

Dans le prolongement de l’exposition « À la plume, au pinceau, au crayon : dessins du monde arabe », la peintre Nagham Hodaifa a conçu une performance sur le thème des sortilèges de la nuit, inspirée par les vers d’une ode (mu’allaqa) du poète Imru’ al-Qays, dans la traduction de Pierre Larcher :

Que de nuits ont roulé la vague de leurs voiles / Sur moi, lourds de tant de peines, pour m’éprouver !
Je criai à chacune, quand elle s’étirait / faisant saillir sa croupe, incurvant le poitrail :
 Ô longue nuit, je voudrais tant que tu écloses / En matin, mais il n’est matin qui te surpasse.
***
À l’heure où les Pléiades dans le ciel vacillaient / Comme les plis d’une ceinture sertie de pierres,
Je vis. Elle avait ôté, pour dormir, ses robes / près du voile, hormis une, façon négligé.

La performance, ordonnée en trois temps, déploie successivement la calligraphie, le dessin et la peinture. Nagham Hodaifa qui a précédemment travaillé sur le thème de la chemise de nuit, dite aussi « négligé », est accompagnée par Youssef Hbeisch aux percussions, et Mohammed Najem à la clarinette et à la flûte. Les musiciens rythment ainsi la gestuelle de l’artiste, en écho au souffle du poète et aux bruissements de la nuit…

cf. https://www.imarabe.org/fr/blog/2019/11/deux-performances-de-nagham-hodaifa-a-l-ima

 

All rights reserved © Nagham Hodaifa